Qu’y-a-t-il derrière ce titre provocateur ? Une gestion du stress induit par l’interaction et la violence qui peut en résulter. L’interaction est souvent vécue comme une confrontation où chacun cherche à avoir le dessus sur l’autre. La self défense permet de générer une meilleure confiance en soi, diminuant ainsi le stress d’avoir à faire face à une confrontation physique. Puis, progressivement, la self défense devient un jeu, une partie d’échecs où le non verbal devient aussi important que le verbal, pour en arriver à une communication basée sur un désamorçage du conflit ou d’une situation violente avant même que celle-ci éclate.